Sélectionner une page

 

Communiqué de Marina Do Santos, conseillère régionale Grand Est, Membre de la commission Lycées et Apprentissage.

Dès le mois d’avril, nous alertions nos concitoyens par voie de communiqué sur la possible fermeture de la formation au Bac Pro MELEC au Lycée Camille Claudel de Remiremont. C’est à présent chose faite.

Cette décision visant à rationaliser les dépenses porte une nouvelle fois un coup dur au tissu économique vosgien.

Alors que de nombreuses entreprises de tous les corps de métiers peinent à recruter dans le secteur, il est insensé de supprimer des filières professionnelles dont les statistiques d’embauche après l’obtention du diplôme sont très satisfaisantes.

De plus, on apprend dans le même temps qu’une formation similaire sera également supprimée dans le secteur d’Épinal.

Cet état de fait illustre parfaitement la déconnexion totale entre les décideurs parisiens et la réalité de l’emploi en ruralité, mais également le mépris des élites, toujours promptes à dévaloriser les métiers de la main qui sont, et il faut en être fier, un élément déterminant de l’identité de notre territoire vosgien.

La résolution des problématiques d’appariement et la hausse de l’exigence sont les pierres angulaires du programme éducatif porté par Marine Le Pen, Présidente du Front National.