Sélectionner une page

 

Communiqué de Sébastien Humbert, délégué départemental du RN Vosges.

Après la hausse du prix de la carte grise et du contrôle technique ainsi que l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur nos routes départementales, l’augmentation du prix du carburant apparait comme une nouvelle attaque en règle contre les automobilistes et leur pouvoir d’achat.

Les automobilistes français et en particulier ceux résidant en zone rurale, comme dans le département des Vosges, sont dépourvus de transports en commun adaptés et n’ont d’autre choix que d’utiliser leur voiture pour aller travailler.

Emmanuel Macron l’a bien compris et les ponctionne toujours plus pour combler les déficits d’un gouvernement soumis aux règles budgétaires de l’Union Européenne.

Le Rassemblement National soutient les automobilistes dans l’ensemble des institutions où il est représenté :

  •  à l’Assemblée Nationale où les députés RN ont déposé une proposition de loi visant à retirer la TVA de la TICPE
  •  au Parlement Européen où les députés du groupe ENL ont proposé un amendement visant à empêcher la création de péages urbains
  • au Conseil Régional du Grand Est où le groupe RN Alsace Champagne-Ardenne Lorraine a proposé ce jeudi 15 novembre 2018 une motion visant à baisser la part régionale de la TICPE.
Cette Motion présentée par Fabien Engelmann (https://youtu.be/TkB5sBxbUrw) a été rejetée par la majorité régionale LR/UDI/Modem qui a fait le choix de maintenir ses taux à 100%.

Le Rassemblement National des Vosges, dont un certain nombre de militants participent à la manifestation du 17 novembre, soutient le mouvement citoyen des « gilets jaunes ».

Stop à l’écologie punitive : quand le prix du pétrole augmente, les taxes doivent baisser !