Sélectionner une page

 

Communiqué de Pierre FRANÇOIS, délégué départemental adjoint du RN88, responsable de la section Rassemblement National d’Épinal.

La transformation d’une zone de stationnement gratuite d’environ 700 places entre la patinoire de Poissompré et la Plomberie en zone « bleue » par la Mairie d’Épinal dans le secteur de la rue Saint-Michel s’inscrit dans une politique de répression envers les automobilistes comme avec la multiplication des rues limitées à 30 Km/h et des places de stationnement payantes.

La municipalité vient de prendre une décision unilatérale sans la moindre concertation des riverains et des commerçants. Pourquoi accabler les étudiants de la fac de droit, les lecteurs voulant se rendre à la bibliothèque, les cinéphiles au cinéma et les patineurs à la patinoire ? Pourquoi vouloir peser négativement sur la fréquentation du quartier ?

Le quartier souffre davantage d’un manque de fréquentation que des voitures ventouses qui, par ailleurs, peuvent être combattue par d’autres manières ; par la pédagogie ou la fourrière par exemple.

La politique de la municipalité, et cette décision principalement,  est uniquement motivée par une vision mercantile afin de pousser les automobilistes à se stationner dans le nouveau parking aérien payant au bas de la rue Saint Michel, pas encore assez rentable pour Michel Heinrich…

Cette mesure fortement impopulaire à juste titre, risque d’accroitre la désertification du centre-ville déjà mal en point notamment à cause des horodateurs punitifs. Nombreux seront les spinaliens à préférer se déplacer dans d’autres centres urbains. Quel dommage quand on connait la place centrale qu’occupe Épinal dans notre département.

Il est urgent de remettre le citoyen au cœur de l’action municipale et de proposer un projet ambitieux et démocratique pour que chacun puisse trouver sa place et faire vivre nos commerçants et par conséquent : Notre centre-ville !

 

Télécharger en PDF :