Sélectionner une page

 

Communiqué de Pierre François, délégué départemental adjoint du RN88 et responsable de la section RN Épinal.

Pas un jour ne se passe à Épinal sans qu’il n’y ait des incivilités, des agressions ou des actes de vandalisme. Il y a quelques jours seulement l’école maternelle Louis-Pergaud a même été saccagée et volée.

Réponse de la mairie d’Épinal ? Une campagne publicitaire qui coûtera au passage 27.000 euros, soit un an de salaire d’un policier municipal, aux contribuables spinaliens !

Au-delà de la pédagogie, la ville d’Épinal ne peut plus se contenter de laisser cette fonction régalienne uniquement à l’état. Elle doit prendre la sécurité à bras le corps.

Pour lutter efficacement contre les mégots, les chewing-gums, les nuisances sonores, les déjections canines et pour la protection des biens et des personnes, il faut :

  • Multiplier par 3 les effectifs de la Police Municipale spinalienne
  • Verbaliser les personnes coupables d’incivilités
  • Développer la vidéosurveillance dans tous les quartiers sensibles ainsi que dans le centre-ville
  • Créer une brigade de nuit : 24h24 et 7jours/7
  • Une coopération accrue avec la Police Nationale

Bien sûr, il semble utile de préciser que cette Police remaniée devra faire preuve de discernement et sa mission première sera d’être à l’assistance et au service des spinaliennes et des spinaliens.

Ces moyens sont devenus indispensables pour faire revenir l’ordre dans la commune. C’est déjà le cas dans nombreuses mairies gérées par le Rassemblement National où des communes de la même taille qu’Épinal ont retrouvé de la sérénité et du bien «vivre en France».