Sélectionner une page

 

Communiqué de Sébastien Humbert, délégué départemental du RN Vosges et candidat aux Municipales 2020 à La Vôge-les-Bains.

Dans un arrêté du 22 octobre 2019, le Préfet des Vosges, vient de définir la future composition du Conseil Communautaire de la Communauté d’Agglomération d’Épinal (CAE) telle qu’elle sera appliquée après les élections de Mars 2020.

Nous apprenons ainsi que la commune nouvelle de La Vôge-les-Bains va perdre deux des trois sièges qu’elle occupait, abaissant ainsi son pouvoir et sa représentation au sein de l’Agglomération d‘Épinal.

La commune nouvelle de La Vôge-les-Bains, bourg-centre d’un bassin de vie de 5000 habitants, composée des trois municipalités de Bains-les-Bains, Harsault et Hautmougey, se retrouve donc en sous-représentation dans une collectivité intercommunale en train d’absorber toutes les compétences importantes des villes et villages qui la composent.

La décision du Préfet de priver une commune nouvelle de la majorité de ses conseillers communautaires dans une institution où les territoires ruraux peinent à être entendu est regrettable.

Cette situation confirme les craintes et alertes que nous avions formulées lors de la création de la commune nouvelle de La Vôge-les-Bains, à savoir que cette nouvelle forme de collectivité locale entrainerait l’affaiblissement de nos villages historiques.