Sélectionner une page

 

Communiqué de Sébastien Humbert, délégué départemental du RN Vosges, conseiller municipal de La Vôge-les-Bains et de Pierre François, responsable RN du secteur d’Épinal.

Les élections communautaires de l’Agglomération d’Épinal se tenaient le 16 juillet et leur issue a largement contredit le scénario du Président sortant.

Si Michel Heinrich, lui-même, a été réélu, son concurrent, Benoit Jourdain, a tout de même fait une percée non négligeable qui démontre la défiance de bon nombre d’élus locaux face à celui qui a mené un précédent mandat en oubliant une composante majeure de l’Agglomération d’Épinal : ses villages et territoires ruraux.

Le nouveau Maire d’Épinal, Patrick Nardin, a même servi de fusible d’avertissement puisqu’il a été battu par une élue issue d’un territoire rural lors du vote de la 9e vice-présidence de la Communauté d’Agglomération d’Épinal.

Le Rassemblement National des Vosges, n’a cessé d’alerter, notamment pendant la campagne des Municipales, sur la nécessité de développer l’ensemble de l’agglomération et pas seulement Épinal et sa proche périphérie. L’élection d’hier ressemble fortement à un soulèvement des petites communes face à ceux qui les ont largement délaissé.

Michel Heinrich dit avoir entendu cet avertissement, nous le jugerons dans les actes. La première mesure forte qu’il devra prendre, selon nous, pour montrer qu’il a entendu le message des 50 élus qui l’ont désavoué, est d’abandonner le projet de stade d’eaux vives au port d’Épinal et d’enfin porter ou soutenir des projets structurants dans la ruralité !