Sélectionner une page

 

Communiqué de Geoffrey Mourey, responsable RN de l’agglomération de Saint-Dié et conseiller Municipal de Saint-Dié.

La municipalité a récemment fait savoir qu’elle comptait développer davantage son réseau de vidéoprotection qui est à l’heure actuelle le plus développé du département.

Il s’agit d’une mesure d’autant plus nécessaire que Saint-Dié-des-Vosges est particulièrement frappée par l’insécurité, symbole de l’ensauvagement de notre société.

Vols, agressions, voitures incendiées et trafic deviennent monnaie courante dans la ville de Jules Ferry qui est devenue une sorte de Chicago Vosgien où certains quartiers deviennent progressivement des zones de non droit.

Toute la responsabilité ne revient pas à la Municipalité déodatienne qui a fait des progrès en la matière depuis que le socialiste Pierret n’est plus à sa tête.

L’inaction gouvernementale, le manque d’effectifs de Police Nationale à Saint-Dié et le laxisme judiciaire qui perdure en France depuis des années sont en grande partie responsable de la situation actuelle.

Cependant il est possible d’agir au niveau local et nous nous devons de faire au mieux.

C’est en ce sens que le Rassemblement National proposait lors des élections municipales d’augmenter les effectifs de la police municipale pour combler les carences de l’État et de renforcer la vidéoprotection.

On peut donc se féliciter de la mesure qui vient d’être prise, en espérant qu’elle soit la première d’une longue série au service de la sécurité des déodatiens…